L'évangile de Matthieu

10-02-2019 à 14:33:58
Je souhaite vous proposer mes commentaires de l'évangile de Matthieu selon la traduction de Louis Segond.
Vous pouvez trouver cette version ici : Evangile de Matthieu, et donc suivre mes commentaires en synchronisant votre lecture sur cet évangile.

1.1 : Généalogie de Ieschoua Christ, fils de David, fils d'Abraham.
>J'ai remplacé "Jésus" qui est un mot d'origine grecque signifiant "salut financier" par Ieschoua qui est le nom que portait l'homme dont il est question. Il n'y a pas de correspondance directe entre les lettres hébraïques et nos lettres latines, c'est pourquoi on trouve ce nom sous beaucoup d'orthographes différentes. J'ai choisi celle commençant par I, parce que c'est ainsi que l'avait écrit Pilatus sur l'écriteau qu'il avait posé au pied de la croix.
Ieschoua est généralement traduit par Josué, Joshua, etc... il n'y a que pour l'homme des évangiles qu'il est traduit par "Jésus". Cela semble venir du fait que l'apôtre André a enseigné en Grèce. De ses enseignements il ne reste que des traces :
"Les actes d'André constituent un long récit qui conduit l'apôtre du Pont de Patras, en Achaïe, où il meurt crucifié. André va de ville en ville, réalise des miracles, prononce des discours et convertit les foules. Une partie importante de ce discours est perdue, mais pour autant que l'on puisse en juger à partir de ce qui est conservé, ils étaient nombreux et bien construit du point de vue de la rhétorique. Ils formulaient l'essentiel de la pensée de l'auteur, et embrassaient l'ensemble de l'expérience spirituelle proposée dans l'oeuvre."
Extrait des Actes d'André, Ecrits apocryphes chrétiens, bibliothèque de la pléiade.
1.17 : Il y a donc en tout quatorze générations depuis Abraham jusqu'à David, quatorze générations depuis David jusqu'à la déportation à Babylone, et quatorze générations depuis la déportation à Babylone jusqu'au Christ.
>Le 14, soit 5 en numérologie annonce le changement.

1.21 : elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Ieschoua; c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés.
>"Pécher" signifie manquer la cible, et rien d'autre.
Ceci mérite le plus long des commentaires. En effet, quelle cible son peuple a-t-il manquée ?
Selon Edgar Cayce et moi-même, "« Tous les esprits ont été créés au commencement, et trouvent leur chemin pour retourner là d'où ils viennent. » Cayce croit que les âmes humaines ont été créées avec une conscience de leur unité avec Dieu (le Tout). Certaines « ont perdu » cet état ; d'autres, conduites par l'âme du Christ, seraient « bénévoles » pour les sauver. La Terre, avec toutes ses limitations, aurait été créée en tant qu'arène appropriée à la croissance spirituelle."

Donc son peuple, les "bénévoles" auraient raté la mission qu'ils s'étaient eux-mêmes données de ramener les âmes perdues [à Dieu] au Tout, la Source de tout.
Selon Edgar, les premières âmes se seraient incarnées pour expérimenter l'incarnation (lire "L'Univers d'Edgar Cayce"). Mais elles auraient fait cela dans des corps inappropriés, des corps d'animaux normaux, et en auraient beaucoup souffert. Selon moi, ces incarnations ont entraînée d'autres incarnations moins volontaires, par aspiration, et cela aurait donc constitué une catastrophe. Les corps animaux dans lesquels ces âmes s'incarnaient ne permettaient pas l'enseignement qui aurait permis à ces êtres de comprendre l'origine de leurs souffrances et d'en sortir, c'est pourquoi de nouvelles âmes volontaires auraient cherché à créer le corps humain.
Après quelques essais imparfaits, ce serait le Christ, en Adam, qui aurait créé le corps harmonieux qui nous correspond encore aujourd'hui. Il aurait donc habité le corps de sa propre création, sous le nom d'Amélius (selon Edgar).
Selon moi, dans cette incarnation, Adam est androgyne. Eve est son âme soeur, c'est à dire née par duplication de l'âme d'Adam (la côte extraite).
Adam et Eve sont donc égaux physiquement, mais Eve n'a pas l'expérience spirituelle d'Adam. Ils enfantent en même temps, mais Eve ne s'occupe pas de Caïn comme Adam s'occupe d'Abel. Caïn en conçoit de la jalousie et tue son frère, mais il blesse aussi Adam (selon moi).
Selon moi, il n'est pas chassé, mais quitte sa famille en raison de sa colère. Toujours en raison de sa colère, il s'opposera aux buts de sa famille, au lieu d'y adhérer, raison de son incarnation.
C'est le début de la déviation de la cible.

Ces populations nouvelles avaient de fortes capacités spirituelles, et donc pratiquaient ce qu'on appelle aujourd'hui couramment la magie, considérée noire quand on veut faire le mal. Le mal reste à définir mais ce n'est pas le sujet ici.
Toujours est-il que je l'ai compris récemment, ces actes de magie coupent de l'au-delà celui qui les pratiques.
De ce fait, ces magiciens ne rejoignent pas l'au-delà, le Père, le Tout. La cible d'origine est donc manquée.
Pire, ces personnes restent dans l'errance si des esprits suffisamment forts ne vont pas les chercher. Ainsi, non seulement les âmes ne sont pas sorties de l'incarnation, mais descendent encore plus profondément dans la souffrance. La cible est de plus en plus manquée.
Et ainsi au fil des millénaires, se constitue ce que nous appelons le bas astral, un monde spirituel en souffrance.
Dans son incarnation, en raison des enseignements qu'il va recevoir Ieschoua comprend vite qu'il est le seul à pouvoir sortir l'humanité de là, mais pour cela il doit descendre dans ces enfers, et par conséquent mourir dans
la souffrance que connaissent ces âmes. Il comprend qu'une mort dans la souffrance ne suffira pas, il en faudra trois. "Et au troisième jours ressuscitera d'entre les morts".
  • Liens sponsorisés



19-02-2019 à 08:42:41
2.23 et vint demeurer dans une ville appelée Nazareth, afin que s'accomplît ce qui avait été annoncé par les prophètes: Il sera appelé Nazaréen.
>Il semblerait que ce passage soit faux. Ieschoua n'a pas été Nazaréen, mais Nazir. L'erreur pourrait venir du fait que les Hébreux n'écrivent pas les voyelles.
Selon Edgar, Ieschoua aurait été mené par les Esseniens en Perse pour être éveillé à la philosophie de Zend père de Zoroastre, en Inde pour être éveillé au Bouddhisme, puis en Egypte pour la magie.
20-02-2019 à 09:12:57
3.2 Il disait: Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche.
>Ce royaume n'a jamais été loin, puisqu'il est à l'intérieur de nous tous. Il est aussi à l'extérieur, il est partout.

3.7 Mais, voyant venir à son baptême beaucoup de pharisiens et de sadducéens, il leur dit: Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir 3.8 Produisez donc du fruit digne de la repentance,

>Rien ne sert de prier, offrir des sacrifices, se faire baptiser, seule une épuration de soi conduit vers l'au-delà.
Epuration de soi, c'est à dire lâcher les concepts erronés, et réparer ses blessures intérieures.

3.9 et ne prétendez pas dire en vous-mêmes : Nous avons Abraham pour père !
>Ce n'est pas l'appartenance à un peuple qui conduit à la délivrance, c'est un travail personnel sur soi.

3.10 Déjà la cognée est mise à la racine des arbres: tout arbre donc qui ne produit pas de bons fruits sera coupé et jeté au feu.
>Il ne s'agit pas des personnes, mais des groupements, des institutions qui prétendent guider l'humain.

3.11 Moi, je vous baptise d'eau, pour vous amener à la repentance; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint Esprit et de feu.
>Le feu du coeur spirituel, celui qui permet la transformation de soi.

3.12 Il a son van à la main; il nettoiera son aire, et il amassera son blé dans le grenier, mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s'éteint point.
> Il ne s'agit pas de juger des personnes, puisque le Christ a dit qu'il ne juge pas, mais il s'agit de séparer la conscience terrestre de la conscience astrale, l'âme, qui est destinée à retrouver sa place dans ce qui est au-delà de la conscience terrestre, le grenier.

3.16 Dès que Ieshoua eut été baptisé, il sortit de l'eau. Et voici, les cieux s'ouvrirent, et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.
3.17 Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection.
> Il s'agit évidemment d'un ajout, le Père ne choisit pas ses enfants.
07-08-2019 à 13:37:53
De 4.1 à 4.11 n'est qu'invention.
07-08-2019 à 16:28:58
Selon ma perception, les enseignements de l'évangile de Matthieu sont de provenance assez mélangées, mais cela ne m'empêchera pas de les commenter à ma façon.

5.3 Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux !
> Il semblerait qu'en ces temps était appelé "esprit" la conscience terrestre, comme le montre l'évangile de Mariam. Dans notre conscience terrestre sont enregistrées nos habitudes de comportement héritées de nos proches et de nos divers enseignants. Or beaucoup de personnes sont sur les rails de ces habitudes, et incapables d'en dévier afin de chercher la vérité qui pourrait les guider vers plus de sagesse.
Etre pauvre en esprit permettrait donc de favoriser notre part intuitive et nos liens avec l'au-delà.

5.4 Heureux les affligés, car ils seront consolés !
> C'est le principe du karma, mais de là à être heureux de vivre dans le malheur, il y a un pas à ne pas franchir, car la souffrance conduit à ne pas rejoindre l'au-delà. Ceux qui ont compris dans cette phrase une invitation à vivre dans la souffrance pour hériter du paradis se sont trompés.

5.5 Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre !
> Voilà une bien piètre promesse ! Hériter de la terre quand d'autres hériteront du paradis ?
En tout il faut un équilibre, il en est de même pour la bonté.

5.6 Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés !
> Parfois il leur faudra de la patience, mais le principe du karma le dit.

5.7 Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde !
> Encore le principe du karma.

5.8 Heureux ceux qui ont le coeur pur, car ils verront Dieu !
> Nous revenons à la supériorité de l'intelligence quand elle n'est pas corrompue par les habitudes de comportement.

5.10 Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux !
5.11 Heureux serez-vous, lorsqu'on vous outragera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi.
5.12 Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux; car c'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous.
> A nouveau le risque d'être compris comme un appel à être martyr. Il faut aussi savoir se prémunir d'inutiles souffrances.

5.13 Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert plus qu'à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes.
> Nous sommes le créateur, nous avons construit les richesses de la Terre, en s'enfermant dans une vie proche de l'animal l'humain se perd.

5.14 Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée;
5.15 et on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.
5.16 Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes oeuvres, et qu'ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.
> Paroles pour les apôtres, invitation à ce qu'ils se montrent, qu'ils montrent leur intelligence et leurs capacités.

5.17 Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.
5.18 Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé.5.19 Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.
> Nombreux sont ceux qui voudraient effacer ce qu'ils perçoivent comme des contraintes imposées par leurs prédécesseurs. Mais la loi dont il est question, quand elle est bien comprise dans ses fondements, est vraiment importante.

5.20 Car, je vous le dis, si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux.
> Nous revenons sur la nécessité d'être au-delà des habitudes de comportement enseignées.

5.21 Vous avez entendu qu'il a été dit aux anciens: Tu ne tueras point; celui qui tuera mérite d'être puni par les juges.
5.22 Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d'être puni par les juges ; que celui qui dira à son frère : Raca ! mérite d'être puni par le sanhédrin ; et que celui qui lui dira: Insensé ! mérite d'être puni par le feu de la géhenne.
> Si nous en arrivons aux insultes, c'est que nous n'avons déjà pas convaincu par l'exemple que nous donnons.

5.23 Si donc tu présentes ton offrande à l'autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi,
5.24 laisse là ton offrande devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère ; puis, viens présenter ton offrande.
> En ces temps là on offrait au temple comme aujourd'hui, dans l'idée qu'on obtiendra de Dieu le contenu de nos prière. Mais Dieu, c'est nous, alors si nous sommes en désaccord avec nous-même, ce n'est pas une offrande qui réparera.

5.25 Accorde-toi promptement avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu'il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l'officier de justice, et que tu ne sois mis en prison.
5.26 Je te le dis en vérité, tu ne sortiras pas de là que tu n'aies payé le dernier quadrant.
> N'attendez pas d'avoir accumulé les exaspérations contre vous de risque que cela se retourne contre vous.
Principe du karma, vos dettes envers les autres se conservent d'une incarnation sur l'autre, alors n'envisagez pas de rester au paradis tant que vous n'aurez pas tout réglé.

5.27 Vous avez appris qu'il a été dit: Tu ne commettras point d'adultère.5.28 Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur.
> Cela ne signifie pas qu'il faut être fidèle à une seule femme, mais que c'est la source même du désir qui vous retient dans le cycle des incarnations.

5.29 Si ton oeil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne.
5.30 Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier n'aille pas dans la géhenne.
> Ici encore, c'est la source de la tentation qui importe. Dans les faits, il faut comprendre la source de la tentation, la vivre si nécessaire, plutôt que de croire à l'héritage du paradis quand notre esprit est garni de regrets d'expériences non vécues.

5.31 Il a été dit: Que celui qui répudie sa femme lui donne une lettre de divorce.
5.32 Mais moi, je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour cause d'infidélité, l'expose à devenir adultère, et que celui qui épouse une femme répudiée commet un adultère.
> Si je répudie une femme qui m'aime et qu'elle continue à m'aimer, il persiste entre nous des liens affectifs. Or ces liens persistent même quand nous sommes esprits, ce qui me ramènera dans l'incarnation si cette personne désire un enfant dans une autre incarnation alors que je suis encore esprit, ou nous attirera l'un à l'autre si nous sommes incarnés en même temps.
Donc des liens affectifs doivent être pleinement vécus, ou pleinement détachés.

5.33 Vous avez encore appris qu'il a été dit aux anciens: Tu ne te parjureras point, mais tu t'acquitteras envers le Seigneur de ce que tu as déclaré par serment.
5.34 Mais moi, je vous dis de ne jurer aucunement, ni par le ciel, parce que c'est le trône de Dieu ;
5.35 ni par la terre, parce que c'est son marchepied ; ni par Jérusalem, parce que c'est la ville du grand roi.
5.36 Ne jure pas non plus par ta tête, car tu ne peux rendre blanc ou noir un seul cheveu.
5.37 Que votre parole soit oui, oui, non, non; ce qu'on y ajoute vient du malin.
> Restez simples dans vos propos, si on ne vous croit pas inutile d'en rajouter.

5.38 Vous avez appris qu'il a été dit: oeil pour oeil, et dent pour dent.
> Principe du karma, mais qu'Israël a détourné en en faisait son principe de justice. Or c'est la vie qui se charge d'appliquer ce principe, les humains n'ayant pas toutes les cartes en main pour juger de ce qu'est la justice. Le fait qu'Israël ne connaisse pas la paix montre son tort d'avoir détourné ce principe.

5.39 Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre.
> Parce que s'il est méchant avec toi, c'est peut-être qu'il est en conflit avec toi d'une précédente vie.

5.40 Si quelqu'un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau.5.41 Si quelqu'un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui.
> Réglez vos conflits.

5.42 Donne à celui qui te demande, et ne te détourne pas de celui qui veut emprunter de toi.
> Evitez l'attachement aux richesses matérielles aux dépends de vos relations avec autrui.

5.43 Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi.
5.44 Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,
5.45 afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.
> Le sage n'a pas d'ennemi, car il sait que nous ne sommes qu'un, que l'individualité est une illusion.

5.46 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains aussi n'agissent-ils pas de même ?
5.47 Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens aussi n'agissent-ils pas de même ?
5.48 Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.
> Sur le plan spirituel, aimer va bien au-delà de l'attachement qu'ont beaucoup de personnes seulement pour leurs proches.
27-03-2020 à 07:43:24
6.1 à 18 : Si votre objectif est d'agir selon ce que vous pensez que les autres veulent vous voir faire, vous n'êtes que des enfants qui se sentent jugés en permanence. Vous ne vivez pas selon votre propre intelligence, ni votre propre coeur.

6.19 à 21 : Ce que vous estimez précieux oriente votre esprit quand vous décédez. Si vous avez donc orienté votre esprit vers la matérialité, vous êtes déjà programmés pour vous réincarner.

6.24 : Manon est la matérialité, la possession de choses matérielles.

6.25 à 34 : l'important est 6.33 : "Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu" (à l'intérieur de vous-même), car si vous avez vos capacités psychiques, vous ressentirez où trouver ce dont votre corps à besoin, si on ne vous l'offre pas en récompense de ce que vous apporteriez autour de vous.
02-05-2020 à 10:54:02
7.1 à 7.3 :  Nous sommes de nouveau dans le principe du karma. Dans le cas du jugement, il se construit de façon simple : quand vous jugez, celui que vous jugez a pour réflexe de défense de vous juger, ce qui conduit donc les gens à se juger les uns les autres. Ce qui conduit aux complexes, au manque de confiance en soi, etc...

7.4 et 7.5 : Il est tellement facile de considérer que c'est l'autre qui doit se corriger...

7.6 : N'enseignez pas ce qui est trop compliqué à comprendre.

7.7 à 7.12 : Toujours le principe du karma.

7.13 et 7.14 : Il est facile de suivre la route que tous suivent, mais faut-il vivre sans réfléchir d'où nous venons et où nous allons ?

7.15 à 7.20 : Encore une fois, il est facile de suivre un ou des leaders, mais c'est votre intelligence qui doit vous mener.

7.21 à 7.23 : Il savait d'avance que ceux qui se diraient "chrétiens" ne seraient que des idolâtres, et ne suivraient en rien son enseignement ni ne le mettraient en pratique.

7.24 à 7.27 : Le roc, se sont des connaissances vérifiées, les vôtres éprouvées par vous-mêmes.
03-05-2020 à 10:12:26
8.10 : la foi n'est pas croire comme on semble l'interpréter aujourd'hui, mais le fait d'avoir confiance. Ici c'est la capacité à concevoir que ce qui est demandé est acquis.

8.22 : Les morts sont pour le Christ ceux dont les capacités divines sont mortes.

8.26 et 8.27 : Puisque l'Univers n'est qu'un monde virtuel dont nous sommes le créateur, c'est donc nous - trop souvent inconsciemment - qui générons les événements, donc la météo.
27-12-2020 à 17:09:26
9.2 à 9.7 : Quand nous avons des difficultés avec nos actes passés, il peut se mettre en place dans notre esprit un blocage, ce qui entraîne un dysfonctionnement voir blocage dans notre organisme. Voir ou percevoir ce blocage et l'enlever permet de rétablir le fonctionnement normal de l'esprit et donc de l'organisme.
  • Liens sponsorisés